Página:Ao correr da pena.djvu/340

Wikisource, a biblioteca livre
Saltar para a navegação Saltar para a pesquisa


r d'autres.

A jeudi prochain.

Souffrez que je garde l'anonyme; ce petit air de mystère a um je ne sais quoi, qui me rend plus hardie, ou plutôt moins craintive.

A vous d'amitié,

Elle.

DANS UM ALBUM
185

Dans votre álbum, ou la jeune amitié laisse
Des songes de bonheur, des projets d'avenir.
Pourquoi vouloir, ami, que ma sombre tristesse
Vienne jeter son deuil sur aussi doux loisir?

Vous ne savez donc os que lê rire de m lèvre
Déjà depuis çpngtemps ne va plus à mon coeur;
Et que de ce bonheur dont, hélas, on me sèvre,
Je crains même d'écrire lê nom si séducteur!

Moi aussi, j'ai connu ces jours pleins d'espérance
Quand je croyais à tout, aux promesses, au devoir,
Leur souvenir em moi éveille la souffrance,
Car ils ne m'ont laissé qu'un brulant dèsespoir.

Ce n'est dona pas la froid indifférence
Qui m'empêchait d'écrire um mot de souvenir;
Mais je ne voulais pás, vous dont la vie commence,
Que sitôt vous sussiez que vivre c'est souffrir!

Elle....

Rio de Janeiro

Bem vedes que, se é uma caçoada, é tão delicada e de tão bom gosto, que vale a pena deixar-me enganar, quando